Bonjour,

Moi c’est Alexandre, 31 ans, en couple et papa d’un petit garçon de 15 mois. Le jour, je suis consultant pour le secteur bancaire. Boulot correctement payé, mais qui m’ennuie de plus en plus. Huit ans après mon début de carrière, je ne me vois absolument pas continuer ainsi jusqu’à l’âge de la retraite :

  • Métro : exit le métro bondé et ses odeurs peu ragoûtantes à 8h du matin.
  • Boulot : re-donner du sens à mes actes et à mon travail (si possible, sans costume cravate).
  • Dodo : bon celui-là, je le garde (6-7 heures de sommeil par nuit).

Il est donc l’heure de sortir de ma zone de confort et d’enfin trouver ma propre voie !

C’est ainsi que j’ai décidé de créer MonsieurFIRE.com ! Pour partager avec vous ma quête d’indépendance financière. Ce chemin est long et semé d’embûche alors pour garder le cap, apprendre de mes erreurs et découvrir de nouvelles choses, j’ai pris la décision de partager avec vous mon chemin FIRE.

Qu’est ce le mouvement FIRE ?

Le mouvement FIRE vient des États-Unis, il est issu de best-seller de Vicki Robin et Joe Dominguez, Your Money or Your Life (1992). FIRE est l’acronyme de Financial Independence, Early Retire. En bon français, cela signifie être financièrement indépendant et en retraite anticipée.

Et oui, pourquoi attendre d’avoir 65, 67 ou même 70 pour jouir de la vie dont vous rêvez ?

Mais pour y arriver, il va falloir économiser, augmenter vos revenus et investir votre épargne. Pour vivre de son capital, le mouvement FIRE préconise d’économiser au moins 25 années de dépenses (principe également appelé la règle des 4%).

Par exemple, si vous dépensez 30.000€ par an, vous devrez à minima mettre 750.000€ de côté ! Plus le montant de vos dépenses augmentent et plus votre capital requis sera élevé, c’est mathématique.

Par conséquent, les adeptes du mouvement sont adoptés un mode de vie simple, que l’on appellera même frugal. Pas de vacances extravagantes à l’autre bout du monde, pas de voiture rutilante, etc.

L’objectif est d’augmenter son taux d’épargne, c’est d’ailleurs l’un des leviers pour accélérer votre chemin vers une retraite anticipée puisqu’avec un :

  • Taux d’épargne de 10% = 9 années de travail pour économiser 1 an de dépenses
  • Taux d’épargne de 20% = 4 années de travail pour économiser 1 an de dépenses
  • Taux d’épargne de 30% = 3 années de travail pour économiser 1 an de dépenses
  • Taux d’épargne de 50% = 1 année de travail pour économiser 1 an de dépenses

(La formule est toute simple : (1 – Taux d’épargne) / Taux d’épargne)

Et oui, cela peut vous faire peur. Vous vous dites qu’en partant de 0, si vous économisez 30% de votre salaire, il vous faudra au moins 75 ans de travail avant d’arriver au but. Sauf que vous oubliez une composante importante du mouvement FIRE, qui est l’investissement !

Si vous placez l’argent que vous économisez, par exemple en bourse, votre argent va générer lui même du capital, sur les principes des intérêts composés. Votre argent travaille littéralement pour vous. Et comme dit l’investisseur / milliardaire / philanthrope, Warren Buffett :

Si tu ne trouves pas un moyen de faire de l’argent pendant que tu dors, tu travailleras jusqu’à ta mort !

Warren Buffett

Regardez plutôt cette simulation de 1000€, placés en bourse (à un taux historique et moyen de 7%). Le capital épargné augmente de manière linéaire, mais si vous capitalisez vos gains, votre capital va augmenter de manière quasi-exponentielle.

Et puis, il existe plusieurs niveaux de FIRE :

  • Le Fat FIRE : vivre sans travailler, ni se soucier des dépenses (habiter en ville, voyager à grand frais, etc.).
  • Le Lean FIRE : vivre avec un faible niveau de vie (zone rurale, sans enfant, etc.).
  • Le Barista FIRE : conserver un job alimentaire à temps partiel.

Chacun aura sa définition du FIRE et du capital nécessaire, pour couvrir ses dépenses quotidiennes.

Pourquoi prendre une retraite anticipée ?

Aujourd’hui ma/votre vie est rythmée par les contraintes professionnelles. Du lundi au vendredi : se lever à 6 heures, prendre son café, se doucher, habiller les enfants, les déposer à l’école et puis sauter dans le premier métro (souvent bondé) pour rejoindre votre lieu de travail.

Votre énergie et votre motivation montent à mesure que vous vous rapprochez du week end. Malheureusement, celui-ci ne dure que deux jours et parfois (souvent ?), il faut moins beau que pendant la semaine. Bref, c’est un peu la déprime le dimanche soir.

Alors certes, à la fin du mois, le salaire est confortable, mais… il va falloir tenir le rythme encore plusieurs dizaines d’années. De plus, le système de retraite est loin d’être figé, les gouvernements repoussent l’âge légal de départ à la retraite et réduisent les pensions.

La retraite légale est donc loin d’être acquise, et ce n’est pas mon genre de laisser les autres gérer mon argent !

De plus, quand j’aurais l’âge de partir en retraite, aurais-je la force et l’envie d’apprendre à naviguer sur un catamaran ? De parcourir la course en randonnée (le mythique GR20) ? Ou même de grimper au sommet du Half Dome de Yosemite ?

L’idée sous-jacente de la retraite anticipée n’est pas de boire des Pina Colada sur une plage au Mexique (quoi que, une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal). Le but ultime est de reprendre le contrôle sur le temps, ces minutes qui s’égrainent et qui ne pourront plus être récupérées.

Que vous soyez riche ou pauvre, le temps file de la même manière. Et même avec tout l’or du monde, vous ne pouvez pas acheter du temps de vie supplémentaire.

Combien de temps perdez-vous dans les bouchons ou le métro pour aller et revenir du travail ? Moi je perds environ 1 heure matin et soir, multiplié par 218 jours travaillés, ça me donne un total de 436 heures, soit 18 jours complets.

Mais il n’y a pas que ça, il y a aussi les réunions inutiles. Elles commencent en retard parce qu’il manque toujours quelqu’un. Vous vous s’écharpez pendant 45 minutes et voyant que ça ne bouge pas, vous décidez de monter un plan d’actions. Plan d’actions dont tout le monde se fout… En moyenne, un cadre passe 27 jours par an en réunion.

Quels sont mes objectifs ?

On l’a vu au premier paragraphe, en fonction de votre train de vie, vous devez économiser environ 25 années de dépenses. Le chemin peut être insurmontable vu sous cet angle.

Mais il est fou, pour gagner 3.000€ / mois, je vais devoir économiser 900.000 € ! Jamais je n’y arriverai ! Et si par miracle, je le faisais, ça serait au prix d’une privation maximum. Je ne veux pas vivre comme un moine bénédictin.

Sortons de la sphère financière une minute. Si vous deviez courir le marathon de New York (42km !!), mais que votre seule activité physique consiste à courir après le métro. Comment feriez-vous ?

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Abandonner tout de suite. De toute manière, le voyage à New York est trop cher et puis, je ne parle pas anglais.
  • Mettre vos chaussures de footing (ou aller en acheter) et courir 1 fois par semaine. D’abord 10 minutes, puis 20, puis 30 jusqu’à courir vos premiers 10 kilomètres.

Si vous voulez réussir un objectif ambitieux, vous devez y aller par petit pas. Gardez en tête cet objectif : vivre avec, manger avec et dormir avec.

Quand un athlète gagne les Jeux olympiques, vous l’entendez toujours dire : cela fait 4 ans que j’y pense sans cesse, et c’est ce qui m’a fait tenir. Je sais pourquoi je me lève le matin, je sais pourquoi je souffre à l’entrainement.

Vous n’avez jamais remarqué, quand vous voulez acheter une voiture d’une telle marque, vous n’arrêtez pas d’en croiser dans la rue ? Moi, quand ma compagne était enceinte, je voyais des femmes enceintes à chaque coin de rue…

J’ai vérifié sur l’INSEE, il n’y a pas eu de pique anormal de naissance à ce moment. En fait, quand vous avez un objectif en tête, votre cerveau va implicitement vous rappeler et vous guider vers votre objectif !

Alors, vous n’êtes pas obligé de devenir 100% FIRE, de voyager en première classe, de dormir dans les plus beaux hôtels (Fat FIRE). Il est possible de mettre en place des actions pour diminuer progressivement votre temps de travail. Par exemple : travailler 4 jours par semaine et puis.. passer à seulement 3 jours.

Que feriez-vous de plus si vous aviez 1 ou 2 jours de libres en plus dans la semaine ?

Vous pouvez très bien vivre sans objectif, mais alors vos réalisations seront décevantes. Le point commun des gens qui réussissent : ils ont un objectif qui est clair et il s’y raccrochent coute que coute.

Comment atteindre ces objectifs ?

Pour atteindre, notre objectif de retraite anticipée, on va s’y prendre de la même manière que pour préparer une course de fond. Si le marathon a lieu dans 1 an, alors on va se fixer des jalons réalisables :

  • 1er mois : courir 1 heure, sans s’arrêter (1 fois / semaine)
  • 2e mois : courir 10 km (1 fois / semaine)
  • 6e mois : courir un semi marathon
  • 9e mois : courir un second semi marathon
  • 10e mois : courir 3 fois / semaine

Bref, on va séquencer notre effort pour monter un peu plus en puissance à chaque fois. Et bien pour devenir indépendant financièrement, on va faire la même chose :

  • Augmenter son taux d’épargne en faisant des économies ;
  • Chercher à augmenter son salaire ;
  • Développer des revenus complémentaires ;
  • Investir en bourse ou dans l’immobilier ;
  • Créer une entreprise, devenir freelance.

Ainsi en gardant toujours votre objectif en tête, vous trouverez les moyens nécessaires à son accomplissement. Cependant, il ne faut pas espérer que ça soit facile. Ce n’est pas en lisant 3 mails rémunérés et en répondant à quelques sondages chaque mois que vous y arriverez !

Au cours de ces dernières années, j’ai mis en place des actions pour améliorer mon épargne et investir mes revenus. Aujourd’hui, je suis capable de générer 500 à 600€ de revenus récurrents grâce à mes placements. Le chemin est encore long, mais la destination en vaut la peine.

Qu’est ce que MonsieurFIRE ?

J’ai décidé de créer MonsieurFIRE.com pour partager avec vous mon aventure, ma quête d’indépendance financière. Mais également pour partager mes conseils et mes astuces afin de vous évitez certains écueils.

Au travers de ce blog, je souhaite également partager mon avancement. En toute transparence et sans langue de bois ! Aussi bien mes réussites et mes échecs pour que l’on puisse tous ensemble avancer vers le même but : reprendre le contrôle du temps.

J’ai enregistré une mini formation vidéo d’une heure sur les 9 étapes que je suis, pour aller vers l’indépendance financière. J’ai également mis une calculatrice Excel pour définir vos objectifs et les moyens de les réaliser. N’hésitez pas à la télécharger, c’est GRATUIT !

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email invalide","url":"Website address invalid","required":"Champs requis vides"}